Faut pas jeter bébé avec l'eau du bain... quoique...



Un billet pas drôle, pour changer, parce que parfois je perds mon sens de l'humour, à bout de patience, de compréhension, sur les nerfs... Alors je sors fumer une clope et même si je sais que ce n'est pas sain j'en ai tellement besoin, c'est ma bulle de liberté, mon moment pour moi, je reviens plus calme et disposée à répondre à ce besoin constant d'attention qu'ont (je pense) tous les enfants...
Et vous?
 Vous comprenez ou vous ne ressentez jamais ce moment ou vous êtes complètement poussées au bout de vos limites? Vous faîtes quoi quand vous n'en pouvez plus? Vous allez hurler dans un oreiller? Vous cacher dans le cellier pour manger du chocolat? Nettoyez la salle de bain de fond en comble avec une brosse à dent? Vous vous êtes inscrite au kick-boxing?

20 commentaires:

  1. HaHa... pour moi c'est séance de yoga obligatoire 1x par semaine, et quand l'exaspération est là, la méthode coué... " non, non, ils s'hurlent dessus, ce n'est pas grave, ça passe sur moi sans douleur, tout va bien... je ne pète pas les plombs, non, non" et hop une bonne respiration, un bon café et ça passe en général!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En général j'y arrive aussi, mais parfois selon la situation et la fatigue accumulée... Boum... ca explose!! (Mais quand ça retombe je m'excuse!)

      Supprimer
  2. Bonjour,
    je n'ai pas encore d'enfant, mais je pense que c'est tout à fait normal que ça déborde de temps en temps. Ca n'est pas possible d'être en permanence exclusivement et totalement disponible pour ce petit être adorable mais prenant. Je ne sais aps comment mais je pense qu'il faut arriver à conserver un équilibre en ayant des moment que pour soi à occuper selon les préférences en séances endiablées de danse, kickboxing ou autres. Bon courage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LE BOULANGER Aurélie24 février 2012 à 10:59

      oh comme je te comprend! pour ma part je m'isole, je respire un bon coup, parfois je fond en larme et c'est reparti!!! ça fait un bien fou! ou sinon je me defoule sur mon homme en lui hurlant dessus!!! lol qu'est-ce que ça soulage!

      Supprimer
    2. AhAhAh! C'est vrai que c'est souvent le papa qui prend pour les autres! Heureuse de voir que je suis pas la seule!!

      Supprimer
    3. Et Marie, c'est vrai que le sport ça fait du bien... le problème c'est que tu peux pas t'éclipser pour aller te défouler dès que tu satures!!

      Supprimer
  3. C'est bien aussi d'écrire des billets comme ça, ça fait du bien à soi, on ventille, et aux autres qui se rendent compte qu'ils ne sont pas seuls.
    Mon hamster est encore petit, mais quand vraiment c'est trop dur, lui c'est zou dans le lit et moi à la cuisine avec la porte fermée. Y a toujours un fruit qui s'abime à transformer en compote, une chtouille de vaisselle ou une machine à lancer. Je ne l'entends pas pleurer, donc ça doit être qu'il ne pleure pas, je m'occupe l'esprit et je me donne bonne conscience (non, ces pommes ne finiront pas à la poubelle)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre ce que je lis ici, et ce que je lis sur la page fb, la conclusion est: avoir une plus grande maison pour pouvoir s'isoler ou l'expédier dans sa chambre...
      On m'a aussi conseiller d'attendre l'arrivée du complexe d'Oedipe ou la crise d'adolescence!
      (je-sais-pas-si-j'aurais-la-patience)

      Supprimer
  4. Ayant une petite fille de 17 mois je COMPREND TOUT A FAIT!!! Aaaahh ce moment ou on commence a sentir qu'on va péter un plomb!!! Généralement je m'arrange pour que ce soit l'heure de la sieste comme ça je prend mon ordi et aaaahh je décompresse devant une série débile ou meme sur facebook... looool En tous cas je pense que c'est pareil pour toutes les mamans et celles qui disent qu'elles n'ont jamais ressenti ça... et bien elles doivent mentir loool

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été étonnée d'ailleurs, je m'étais dis qu'il y aurait bien une maman pour me dire "ah ben non moi pas du tout, mes enfants sont tout pour moi et je leur donne sans compter"... apparemment cette maman-là doit pas avoir le temps de lire mon blog^^!

      Supprimer
  5. Ooooh comme je te comprends!! Y a pas si longtemps, j'étais moi-même au bord du nervous breakdown, au bout du rouleau, à la ramasse. Je crois qu'il faut passer la main, à monsieur, à la mamie, à la tatie, à la nounou, à la voisine et ça fait du bien à tout le monde. Y a un super film qui parle de la maternité, de ses joies et de ses tourments c'est "Un Heureux évènement" avec l'excellente Louise Bourgouin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est délicat par ici parce qu'on habite pas à côté de nos familles respectives... mais là avec les vacances qui ont commencé ce week-end on va pouvoir souffler un peu!
      Et oui j'ai entendu parler de ce film et j'ai bien envie de le voir!

      Supprimer
  6. Je te comprends Agathe!! Je suis un melange de tous ces commentaires: il m'arrive de sortir pour m'isoler et respirer un bon coup, de pleurer, de mettre des coups de pied dans ce qui passe devant moi, de claquer des portes, de crier (sur le papa), de mettre de la musique à fond et de me défouler dessus....mais surtout j'essaye d'aller courir 2 fois par semaine et je sors regulierement avec mes potesses pour decompresser (même si c'est pour parler de ce qu'il se passe à la maison) mais au moins, je me sens comprise parce qu'on est ttes dans le même bateau!!! ;o) courage Agathe, plein de bisous - Charlie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton témoignage! Alors on est un peu toutes comme ça!!
      (et j'aimerai bien t'écrire plus longtemps mais là elle est en train de me hurler dans l'oreille pour que je m'occupe d'elle...)
      Plein de bisous et beaucoup de bonheur à ta petite famille!

      Supprimer
  7. Je n'ai pas de gosses... mais, je sais que quand j'étais bébé, ma mère m'isoler dans la pièce la plus éloigné d'elle pour que je dorme, que je me calme (non, je n'étais séquestré je vous rassure).
    Sinon, prendre parfois une nounou un soir, pour que tu puisses sortir avec ton chéri, l'esprit tranquille et penser un peu à vous, ça peut faire énormément de bien! (je vivais très bien que mes parents me laissent à une nounou toute une soirée ou une nuit! j'en profitais même)
    ou sinon, achete toi un punching ball pour te défouler sur le moment.
    En tous cas bon courage!!!!! ;) et ne te défoule pas trop sur le pauvre papa.. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, toujours le même problème avec une maison qui ne fais que 2 pièces... Mais je pense à la nounou, faut juste en trouver une bien!
      Et t'inquiètes pour le papa, il sait se défendre!

      Supprimer
  8. J'accumule, j'accumule, j'accumule et quand je ne peux plus, hop je vais courir pendant une heure. Je reviens claquée, soulagée et prête à retourner auprès de mes 2 "monstres".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je vais courir mais sur un tapis, j'ai peur que si je m'en vais dans la nature je ne revienne pas!

      Supprimer
  9. Bon courage... et merci d'avoir si bien dessiné qq chose que l'on doit être très nombreuses à ressentir! Je trouve ton dernier dessin magique...les silouettes en ombres chinoises, l'éclairage...les vrais artistes sont toujours meilleurs dans les moments de blues (c'est censé être une blague, je précise). Bref, merci et à bientôt plus en forme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me touche, j'imagine que tu dois bien connaître ça, en plus avec ton tout nouveau petit clafouti! Des bisous et du courage pour toi!

      Supprimer